ACCUEIL‎ > ‎RESTAURATION‎ > ‎

HERALD 1967

 
  POUR ACCEDER EN BAS DE PAGE,  CLIQUER SUR LA TOUCHE "FIN" DE VOTRE CLAVIER
 
L’histoire d’une hérald. qui revient de Loin
 
Tout d’abord, partant d’une bonne intention, l’ancien propriétaire avait commencé à la démonter pour la restaurer. Apres quelques temps, n’ayant sans doute pas gardé l’ordre de remontage, il l’a mise en vente, et c’est la que Gégé l'a récupérée, évidemment sur un plateau
 
  
 
 
 
Un vrac de pièces dans le fourgon
  
 
Le moteur, bof, pas tourné depuis plus de !!!!!!!!!
 
 
 
 
En premier, finir de démonter ce qui ne l’a pas été
Sur cette photo, au fond, l’arrière de l'Hérald, (oui, ce truc blanc qui dépasse)
Debout à coté, le capot, (en jaune)
Au premier plan un moteur (si si, on peut appeler ça un moteur) et en plein milieu le châssis, pont, et roues arrières
Et le milieu de la voiture, ou il est ?? Et bien tout au fond, on voit un semblant de pare-brise, et le tableau de bord posé dessus.
Les caissettes rouge et bleu, c’est la dedans que l’ancien propriétaire a mis le reste des petites pièces
J’oubliais, devant à droite ce truc blanc, rien à voir avec l’hérald., c’est une aile de Ford T
Voici donc le début du chantier.
Comment ça « beau bordel » je vous ai entendu !!!!!!!!!

Allez, commençons par le châssis,
décapage
 
Un peu de peinture, (sur l’étagère, encore une Ford T)
 
Remontage, triangle, pont arrière (arbre de roue, lames, etc. etc)
 
 
 
Mais avant de passer au remontage,
toutes les pièces ont subi un petit nettoyage à l’essence                              Puis un peu de peinture
   
 
Ho la la, encore tout ça !!!!!!!             Mais on en verra bien le bout, aller, encore un peu de peinture
   
 
 
 
Et puis vient le tour du moteur !!!!!!!
 
Tien, on voit mieux le nez de la Ford, ainsi que la seule voiture qui fonctionne, la Spitfire MK 4
   
 

Et bien, avec surprise, il a toussé le moteur.
Je ne rentre pas dans les détails, car lui aussi a subi un bon nettoyage et avec une petite addition de pièces de rechange
 
Le revoilà donc tout beau tout neuf (enfin presque) repositionné dans son emplacement d’origine
 
 
 
Passons à la carrosserie
Déjà la voiture était en apprêt, donc, un bon coup de pistolet morceau par morceau car pas de cabine
D’abord le capot, zut, je n’ai pas la photo du capot, donc les pare chocs
 

Puis le milieu
 
Et l’arrière
 
 
Et le dessous de l’arrière
 
La malle
 
 
Le remontage des éléments
D’abord l’arrière
 
 
Puis l’avant
 
Puis l’avant
 
 
 
Cela commence à ressembler plus à une Hérald.
Pour la petite histoire, Gégé a du racheter une autre hérald. mais en CI, pour déjà récupérer des pièces, mais surtout, et c’est la le plus drôle, servir de repère pour le remontage.
En effet, lors du démontage de l’hérald. L’ancien propriétaire avait oublié une règle importante quand on démonte une telle voiture, faire des plans et des photos, car sans cela, peine perdue pour la remonter. Sans doute pour cette raison qu’il a revendu cette voiture dans l’état, car impossible de la remonter. (Rappelez-vous des caissettes rouge et bleu)
 
Voici donc cette superbe CI pour servir de plan de remontage, et de pièces
 
 
 
 
 
Des éléments de mécanique et fils d’alimentation (il est beau le moteur !!!!)
 
Tien, au fond, un capot d’alpinette !!!!
 
Remontage de la malle, reste plus que les portes                    
 
Remontage des chromes et des feux
  
 
 
De la capote
 
 
Du tableau de bord
 
 
Des sièges et moquette
 
 
Et voici donc le travail final
 

 
 
 
 

Bravo à Gégé de sa tenacité pour faire repartir cette belle Hérald., car j’en connais qui aurait abandonné à mis course
Pour info, démarrage des travaux Novembre 2007 et fin en Juillet 2008.
Petite précision pour ceux qui ont le nez dans leur resto depuis plus d’un an, et qui n’ont que les week end, Gégé est un retraité heureux.

Ha !!!!, dernière nouvelle, pour 2009 il y a un projet pour une Vitesse, mais la, c’est une autre histoire


                                                                                          FIN
 
Comments