ACCUEIL‎ > ‎ASTUCES‎ > ‎

DEPRESSIOMETRE SA FABRICATION

 
Un mètre de tuyau souple de 4mm intérieur, un tube de laiton 4mm extérieur et 4 vis, rondelles et écrous
 
 
Deux morceaux de plastique 5cm sur 9cm et 1cm d'épaisseur
Repérer avec un joint de carbu et percer 2 orifices de fixation diamètre 8mm et un central de 4mm
 
Couper 1 tube de 4mm de longueur 4 cm et positionner centrer : attention 1,5cm max vers carbu
 
Préparer vis, écrous et rondelles assez épaisse 1,5 mm
Refaire l'opération pour le deuxième carbu
 
Relier les deux tubes de laiton avec 80 cm de tuyau souple, conserver les 20cm restant
remplir à moitié avec du liquide de couleur (liquide de refroidissement ici)
5cm au dessus et au dessous du niveau équilibré, attacher au chatterton le tuyau souple
 
Rappel : pour un 'réglage rapide' visser les vis de richesse
Jusqu’à effleurement du gicleur et dévisser 2 tours (12 pans)
Fixer sur les carbus en gardant les 2 plaquettes au même niveau pour éviter de perdre le liquide
 
 
Les rondelles servant d'entretoises entre plaquettes et carbus
 
Détail de l'entretoise, le carbu peut respirer
 
 
vérifier l'équilibre du niveau avant utilisation dynamique
pour le réglage, avec un tachymètre (compte-tour) c'est mieux, sinon utilisez celui du véhicule
 
Rappel réglage : desserrer la bride d'accouplement des papillons
Desserrer complètement les vis de ralenti, les approcher
jusqu'à ouverture, puis les visser d'un tour complet.
Démarrer et rechercher un ralenti à 850 Tr/min en équilibrant grâce à votre dépressiomètre
 
Pour ranger le dépressiomètre mettre le morceau de 20cm restant de tuyau souple
pour raccorder les deux prises de dépression
 
                                Fin
 
 
 
 
Comments